Mouvement Spontané Régénérateur

Le Mouvement Spontané Régénérateur (MSR) est en continuité avec le Yin Yoga en terme d’un plus grand lâcher-prise du mental, pour permettre à la Force de Vie de retrouver sa puissance d’autorégénération.

En détail

Le Mouvement Spontané Régénérateur (MSR) n’est pas à proprement parlé une technique, mais une qualité d’écoute et de lâcher-prise.
Il est question de laisser sa propre sensibilité s’exprimer, sachant que le mental est le seul obstacle pour y accéder. C’est le plan viscéral qui déclenche le mouvement. C’est lui qui active la partie de son être habituellement en sommeil, à s’exprimer sans à priori, sans but à atteindre, sans modèle, le plus librement possible. Le Mouvement est en fait un processus du système viscéral qui cherche à retrouver une respiration naturelle. Le conscient est présent mais il cesse par le biais du mental, de contrôler et d’intervenir.
Maître Haruchika Noguchi est le créateur de la méthode. Il fut une Grand Maître en Aïkido mais c’est Istuo Tsuda qui en a été le diffuseur à partir de 1968 au Japon, et dans les années 70 en Europe. Ils sont tous les deux d’origine Japonaise. La méthode s’associe à une philosophie de vie, « le non faire », et à une approche énergétique de la
santé de l’être humain, le Seitaï.
L’esprit du Mouvement est avant tout le dépouillement.
Pratiquer le Mouvement, c’est laisser s’exprimer la Sagesse innée et instinctive de l’organisme ; c’est donc une autorégulation qui se fait spontanément sur un plan viscéral.
Celle-ci opérant une autoréparation si on pratique le Mouvement de façon régulière.

Homme allongé dans un cours de groupe