L’arbre, entre ciel et terre

Ce grand-père raconte à sa petite fille que rien n’est plus beau qu’un arbre.

« Regarde, regarde les arbres comme ils travaillent.

– Qu’est-ce qu’ils font grand-père ?

– Ils rattachent la terre au ciel; et cela, c’est très difficile. Regarde ce tronc rugueux, tu vois, c’est comme une grosse corde et il y a même des nœuds dedans.

Arbre illustré partie tronc dans le blanc et racine noir, symbolique tao.

Mais à chaque bout, les fils de la corde se desserrent et s’élargissent pour s’accrocher au ciel et à la terre. On les appelle des branches en haut et des racines en bas, mais c’est la même chose.

 

Les racines cherchent leur chemin dans le sol, de la même manière que les branches cherchent leur chemin vers le ciel.

 

– Mais grand-père, c’est plus difficile d’entrer dans le sol que dans le ciel !

– Hé non, ma chérie, si c’était vrai, les branches seraient droites; et vois comme elles sont tordues sur le vieux pommier ! Elles doivent aussi chercher leur chemin. Elles poussent, changent de direction, et ont parfois bien plus de mal que les racines.

-Et qu’est-ce qui leur donne tout ce mal, grand-père ?

– C’est le vent. Le vent voudrait séparer le ciel et la terre. Les arbres tiennent bon, mais c’est une sacrée bataille…. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut